vidéosfilet-3
matériel-scénique
formations
e-books
aides
observations-et-travaux
culture-et-territoirefilet-2
vitaculture

 
 
 
 

"Arts Vivants en Alsace"

 
 

Arts vivants, une sélection de trois projets

 

1ère édition 2014 /2015


Dans le cadre du dispositif "Arts Vivants", mis en place par la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Alsace et l’Agence culturelle d’Alsace, la commission de sélection a retenu pour cette première édition trois projets.

La Grâce

de Michael MacLennan
mise en scène par Jean-Marc Eder
Compagnie Le mythe de la Taverne


Hugh, 50 ans, rencontre Jared, 20 ans, dans un bus. Jared rencontre Ruth, 45 ans, au cimetière. Lonnie, 30 ans, rencontre Thomas, 25 ans, devant son bureau. Paula, 20 ans, rencontre Hugh sur une colline au dessus de la ville...
La pièce La Grâce de Michael MacLennan, écrite en 1996, retrace, au cours d’une journée dans une grande cité, le trajet de six personnages anonymes qui ont fait un pas de côté. Leurs tentatives de rencontre, leurs échanges parfois dérisoires, pour certains leurs transformations éphémères, sont autant d’épisodes qui dessinent une chorégraphie urbaine autour de la recherche d’une grâce salvatrice, qui aujourd’hui s’accorde peut-être simplement d’homme à homme.

La Grâce sera le 4ème spectacle de la compagnie Le Mythe de la Taverne dirigée par Jean-Marc Eder. Comédien ayant essentiellement travaillé avec Stéphane Braunschweig (14 spectacles), il s’est installé en Alsace en 2007 après avoir quitté la troupe du TNS. Son travail mêle le théâtre aux autres arts (arts plastiques, danse).

www.lemythedelataverne.fr


Miravella

ACT2 - Compagnie Catherine Dreyfus

"Un point commun lie mes spectacles, pourtant tous différents, autant par leurs formes que par leurs matières dansées. Une part inconsciente, intrinsèque de ma personnalité transparaît au détour d’un mouvement, d’une danse. Elle jaillît sous mes yeux, me surprenant moi-même d’en avoir été l’instigatrice. Je tends à chaque création, par bribes, vers un monde primitif où les formes et les mouvements nous ramènent aux origines. La vie y est présente dans son expression la plus simple, animale, organique. Pas de danse codifiée mais une matière qui nous confronte à l’essentiel, au primal. Le mouvement avant l’humanité. Je souhaite explorer cette part de ma danse, laisser sourdre sa dimension intime, instinctive pour en faire le terreau de ma prochaine création. Miravella nous plongera dans un univers singulier. Un monde imaginaire qui explore nos rêves, nos espérances et nos craintes, comme autant de versants différents et complémentaires d'un même monde à partager. Un voyage organique au plus profond de notre être. Étrange. Merveilleux. Poétique. Une recherche mécanique de la mobilité du corps dans tous ses possibles, fera naître des déplacements et des danses improbables mais riche d’ingéniosité. C’est l’animal en nous qui m’intéresse : De l’unicellulaire aux batraciens, quand la vie oscillait du végétal au poisson, de l’origine du monde à la naissance de la vie."
Catherine Dreyfus

www.act2-cie.com


Entre deux roseaux, l'enfant

Création Fawzy Al-Aiedy
Compagnie Musiques en balade
Mise en scène de Denis Woelffel
Spectacle pour petites et grandes oreilles, tout public à partir de 18 mois


Cela raconte. Les roseaux s’entrouvrent et voici Nassim. Il nous invite d’une voix délicate, émue, à revenir jouer dans les marais où il ouvrit les yeux sur cette terre, découvrant toutes les sensations qui, peu à peu, lui disent son mystère, lui chantent son nom. Voulez-vous venir dans les roseaux, jouer la mélodie des marais, avec Nassim ?

Cela chante. Partout une musique entoure Nassim. Des airs composés pour lui.
Le oud ne se contente plus de ses cordes, il s'amuse avec l'écho de son ventre.
On entend souffler le vent dans les roseaux. Écoutez le paysage !
Le conteur et son instrument, doucement en rythmes découpent dans le silence
les sons de la vie de Nassim.

C’est à voir. Trois repères tracent le chemin à travers les roseaux jusqu’à nous. D’une part, le oud de Fawzy, par de mystérieuses métamorphoses, passe du vase de la vie aux personnages, aux interlocuteurs. D’autre part, des calligraphies en mouvements délicats et élégants, projetées en toile de fond, viennent rythmer de leurs pleins et déliés les étapes du voyage. La lumière enfin, comme un acteur muet, étoffe la scène jusqu’à l’intimité, où chuchote des mots secrets, jusqu’à
la douce chaleur enrobant les confidences, creusant dans l’ombre une place pour
la pudeur.

www.fawzy-music.com
 
picto_contact
 
  1. Virginie Lonchamp

  2. Responsable du Pôle Spectacle Vivant
  3. Tél. : 03 88 58 87 98
 
 
 
 
 Logo Région Alsace Partenaires
 ImaginAlsace